This post is also available in : enEnglish

Photos credits: Ayasa Handpan

Vous avez envie d’acheter un handpan mais vous vous sentez perdu ? Voici le guide qu’il vous faut pour prendre un maximum d’infos et de précautions en vue de votre futur achat.

En 2001, tout était plus simple : il n’y avait qu’un seul type d’instruments, le Hang de chez PANArt. Il suffisait de passer les voir, d’essayer les instruments, et on pouvait soit repartir avec, soit passer commande. Quelques semaines ou mois plus tard, l’instrument était prêt.

Aujourd’hui, c’est fantastique, on trouve des fabricants de handpans partout dans le monde ! L’instrument est bien plus connu et accessible, on peut en acquérir un dans des délais parfois très courts. Il faut savoir qu’il y a eu des années « difficiles » pour le handpan : PANArt ne fabriquait plus et il y avait très peu d’autres fabricants. Il fallait, sans mentir, entre 1 et 3 ans pour se procurer un handpan, surtout si on ne connaissait personne dans le milieu.

Les choses ont bien changé, nous avons même du mal à recenser le nombre de fabricants tant ils sont nombreux. La question se pose de plus en plus : qu’est-ce qu’il faut savoir pour acheter un handpan ?

Voici donc quelques conseils pour vous aider dans votre quête.

1) Quel est le prix d’un handpan ?

Un handpan n’est pas si cher que cela pour un instrument fait à la main, mais ce n’est pas donné non plus. Vous trouverez 90 % des handpans sur la planète pour un prix oscillant entre 1 200 et 2 500 euros. Le grand problème, en revanche, c’est que l’instrument est tellement recherché que certains n’y voient qu’une occasion de faire de l’argent. C’est pourquoi vous trouverez des fabricants trop chers par rapport à la qualité qu’ils proposent. En d’autres termes, la qualité n’est pas tout le temps proportionnelle au prix : vous aurez donc de superbes instruments pour 1 200 euros et, à l’inverse, de la mauvaise qualité à 2 500 euros.

Mais n’ayez crainte ! Votre oreille, avec un peu de temps et d’habitude, va vous aider à faire le tri. Vous n’avez pas besoin d’être un expert pour savoir quoi acheter et les infos qui suivent vont vous y aider.

2) Comment choisir mon handpan ?

(Ce point fera l’objet d’un article complet dans les semaines à venir)

Aiguisez vos oreilles, faites des recherches sur YouTube (en tapant « handpan ») et naviguez de lien en lien pour écouter plein de vidéos différentes. Mettez un casque pour mieux percevoir les subtilités de chaque instrument : le timbre, le sustain, l’accordage, l’équilibre entre les notes, la dynamique de l’instrument etc. Puis, notez les fabricants qui vous ont plu. Vous verrez, vous allez très vite faire le tri entre ceux qui sonnent comme des casseroles et ceux qui sont de bonne manufacture.

Le nombre de vues d’une vidéo peut aussi être un indicateur de la qualité d’un instrument. Attention, la video peut avoir fait le buzz pour autre chose (quelqu’un qui joue dans l’eau ou qui tape très fort dessus :).

En parallèle de votre écoute sur la qualité des instruments, faites-vous aussi l’oreille sur les différentes gammes et notez celles qui vous plaisent. Vous allez peut-être aimer les gammes graves ou aiguës, mineures ou majeures, orientales ou moins typées, jazzy, bluesy, celtic, etc. Vous trouverez normalement dans la description de la vidéo ou dans la vidéo elle-même le nom de la gamme et/ou ses notes. Prenez un maximum d’infos pour pouvoir communiquer correctement avec le fabricant le jour de votre « commande ».

Attention : Les fabricants, pour diverses raisons que je ne détaillerai pas dans cet article, ne sont pas tous en mesure de fabriquer les mêmes gammes. Demandez lui s’il est en mesure de faire la gamme que vous avez trouvée.

3) Comment retrouver et contacter le fabricant ?

Vous avez donc maintenant une liste de fabricants et une liste de gammes que vous appréciez. Bien sûr, tout est relatif et chacun a ses goûts et ses critères de sélection. Je mets ma main à couper que si vous avez vraiment visionné beaucoup de vidéos, vous aurez dégoté de bons fabricants et évité certaines « casseroles ».

Avant de contacter le fabricant, n’hésitez pas à montrer le résultat de vos recherches sur la page Facebook French handpan connection. Cette communauté compte de fins connaisseurs. Bien que nous n’aimons pas tous les mêmes choses, il y a quand même des fabricants pour lesquels 90 % des joueurs sont unanimes concernant la bonne ou mauvaise qualité de leurs handpans. Au final, votre oreille sera le meilleur juge. Il faut que l’instrument vous plaise à vous 🙂 mais entraînez votre oreille à l’aide de plusieurs vidéos.

Maintenant, partons à la recherche du fabricant. Il existe plusieurs moyens de le retrouver :

– Il a mis ses coordonnées dans la vidéo YouTube qui vous a plu ou dans sa description.

– Il a une page Facebook.

– Il possède un site Internet.

– Il se cache 😉 et il faudra alors demander à nouveau l’aide de la communauté sur Facebook pour savoir comment le contacter.

4) Comment fonctionnent les fabricants ?

• Certains proposent une liste d’attente, auquel cas il faut leur demander de vous y ajouter.

• D’autres font des flash sales (ventes éclairs) sur leur page Facebook et/ou leur site Web. Suivez donc bien leur actualité.

• D’autres peuvent vous en faire un au pied levé. Dans ce cas, rien de plus simple !

• D’autres encore ont une liste d’attente « fermée ». C’est-à-dire qu’ils sont en train de finir la fabrication des instruments déjà commandés. Il faudra attendre la réouverture de la liste. Certains ont des listes pour 1 an, d’autres tous les 20 instruments, etc. Voyez directement avec eux et je le répète, suivez de près leur actualité. Attention, pour certains fabricants très courus, les listes se remplissent vite, parfois en quelques minutes seulement ; soyez aux aguets !

• D’autres enfin ne vous répondront pas du tout. Soyez compréhensif : imaginez le nombre d’e-mails et/ou messages Facebook qu’ils reçoivent par jour, c’est énorme ! Restez patient et continuez vos recherches.

5) Les petits détails à voir avec le fabricant.

• Lors de vos échanges avec lui, assurez-vous qu’il ait un service après vente, si jamais l’instrument venait à se désaccorder par exemple. Demandez lui la marche à suivre si cela arrivait.

• Discutez bien ensemble sur la meilleure façon de récupérer votre instrument.

– Soit il vous l’enverra par la poste, il faudra alors anticiper les frais de port et vous assurer qu’il sera bien conditionné dans une housse solide. Je recommande personnellement Hardcase Technologies

– Soit il vous faudra le récupérer en mains propres. Personnellement, j’aime beaucoup aller à la rencontre de l’artisan. Évidemment, selon où il habite ce n’est pas toujours possible. Certains fabricants aiment vraiment rencontrer le futur acquéreur de l’instrument sur lequel ils ont passé tant d’heures et mis tant d’amour. Votre achat prend une tout autre dimension quand vous faites leur connaissance. Si vous pouvez vous le permettre, je vous le conseille.

• Demandez-lui s’il y a des choses particulières à savoir sur son instrument. Des choses à ne pas faire, l’entretien, les produits, le réaccordage.

6) Comment régler son Handpan ?

Désolé pour cette réponse, mais tout dépend du fabricant et de son fonctionnement. Cela dit :

• Faites attention avec les acomptes demandés pour être sur une liste d’attente. Assurez-vous que ce fut le cas pour tous les autres détenteurs d’un instrument de cette marque, et qu’ils l’ont tous reçus 🙂

• Vous allez devoir payer avant d’avoir l’instrument. N’ayez pas peur, vous aurez votre instrument. Bien évidemment si un fabricant est louche et flou dans tous vos échanges, faites attention, renseignez-vous d’avantage.

• La voie royale c’est quand le fabricant vous demande de payer une fois l’instrument prêt avec une petite vidéo pour vous le montrer.

• Soyez rassurés, si vous avez fait de vraies recherches sur le fabricant et que vous avez demandé l’aide de la communauté si vous aviez un doute, vous pouvez payer l’instrument à l’avance. Prenez juste des précautions supplémentaires pour les fabricants moins connus ou tout nouveau, mais s’il vous plaît laissez leur une chance 🙂 ils débutent.

7) Comment acheter un handpan auprès d’une tierce personne ?

Il y a beaucoup d’achats et de reventes dans ce milieu ; c’est pourquoi vous serez sans doute amené à acheter un handpan dit de « seconde main ». Pas de stress, ça se fait très bien, il faut juste prendre certaines précautions, même si le risque 0 n’existe pas.

Il faut toujours privilégier (si vous le pouvez) la rencontre avec la personne, pour deux raisons essentielles :

— La première, c’est que vous vous assurez ainsi que le vendeur possède bien l’instrument… En effet, comme dans toute vente d’occasion, vous pouvez toujours tomber sur une personne malintentionnée qui essaie de vous vendre un instrument fictif qu’elle ne vous enverra jamais.

— La deuxième, c’est que vous pourrez essayer l’instrument et confirmer ou non le feeling/coup de cœur que vous aviez eu par Internet. Croyez-moi, un instrument peut vraiment sonner, en vrai, d’une tout autre manière qu’en vidéo. Et c’est toujours sympa de rencontrer un humain quand on en a l’occasion ;).

En revanche, si vous achetez exclusivement par Internet, soyez très vigilents. Renseignez-vous sur la personne, regardez si elle est connue dans le milieu ou sur Facebook. Demandez photos et vidéos. Vous pouvez, par exemple, réclamer une photo de l’instrument avec une petite cuillère à côté. Si la personne n’a pas l’instrument, elle aura du mal à vous fournir le cliché en question:).

Autre petite astuce pour s’assurer que la personne a bien l’instrument : dites-lui que vous pouvez sans doute vous déplacer et venir le récupérer en mains propres. Vous allez, par cette question, pouvoir tester sa réaction. Si elle a l’instrument, elle vous dira de passer sans problème. Si elle ne l’a pas, elle inventera des prétextes « Non mais l’instrument est chez ma tante et je ne l’ai pas, là, et blablabla » et essaiera par tous les moyens de ne pas vous faire venir chez elle. Pour résumer, privilégiez la rencontre, faites juste attention au Bon coin et à eBay, sur lesquels beaucoup d’arnaques ont été recensées. Dans tous les cas, n’oubliez pas de solliciter la communauté de joueurs francophones.

8) Ne vous pressez pas !

Vous ne pouvez imaginer le nombre de personnes qui se sont mordu les doigts de leur achat. Croyez-moi, il vaut mieux attendre quelques mois de plus et faire le « bon » achat plutôt que de vous retrouver avec un instrument qui ne vous donnera aucune satisfaction. Il y a encore quelques années, les acheteurs sautaient de façon impulsive sur la moindre occasion d’acquérir un handpan, car il était vraiment très difficile d’en trouver. Les choses changent, soyez patient. L’autre raison est qu’un handpan de mauvaise qualité devient de plus en plus difficile à revendre.

Je vous souhaite un bon achat !

Vous venez d’acheter votre premier handpan ? Vous auriez un conseil à ajouter ?
Dîtes le dans les commentaires !

À très bientôt !